Deprecated: Function ereg() is deprecated in /home/www/boeri/new/mainfile.php on line 83

Deprecated: Function eregi() is deprecated in /home/www/boeri/new/mainfile.php on line 144

Deprecated: Function eregi() is deprecated in /home/www/boeri/new/mainfile.php on line 145

Deprecated: Function eregi() is deprecated in /home/www/boeri/new/mainfile.php on line 146

Deprecated: Function eregi() is deprecated in /home/www/boeri/new/mainfile.php on line 147

Deprecated: Function eregi() is deprecated in /home/www/boeri/new/mainfile.php on line 148

Deprecated: Function eregi() is deprecated in /home/www/boeri/new/mainfile.php on line 149

Deprecated: Function eregi() is deprecated in /home/www/boeri/new/mainfile.php on line 150

Deprecated: Function eregi() is deprecated in /home/www/boeri/new/mainfile.php on line 151

Deprecated: Function eregi() is deprecated in /home/www/boeri/new/mainfile.php on line 152

Deprecated: Function eregi() is deprecated in /home/www/boeri/new/mainfile.php on line 153

Deprecated: Function eregi() is deprecated in /home/www/boeri/new/mainfile.php on line 154

Deprecated: Function eregi() is deprecated in /home/www/boeri/new/mainfile.php on line 155

Deprecated: Function eregi() is deprecated in /home/www/boeri/new/mainfile.php on line 156

Deprecated: Function eregi() is deprecated in /home/www/boeri/new/mainfile.php on line 157

Deprecated: Function eregi() is deprecated in /home/www/boeri/new/mainfile.php on line 144

Deprecated: Function eregi() is deprecated in /home/www/boeri/new/mainfile.php on line 145

Deprecated: Function eregi() is deprecated in /home/www/boeri/new/mainfile.php on line 146

Deprecated: Function eregi() is deprecated in /home/www/boeri/new/mainfile.php on line 147

Deprecated: Function eregi() is deprecated in /home/www/boeri/new/mainfile.php on line 148

Deprecated: Function eregi() is deprecated in /home/www/boeri/new/mainfile.php on line 149

Deprecated: Function eregi() is deprecated in /home/www/boeri/new/mainfile.php on line 150

Deprecated: Function eregi() is deprecated in /home/www/boeri/new/mainfile.php on line 151

Deprecated: Function eregi() is deprecated in /home/www/boeri/new/mainfile.php on line 152

Deprecated: Function eregi() is deprecated in /home/www/boeri/new/mainfile.php on line 153

Deprecated: Function eregi() is deprecated in /home/www/boeri/new/mainfile.php on line 154

Deprecated: Function eregi() is deprecated in /home/www/boeri/new/mainfile.php on line 155

Deprecated: Function eregi() is deprecated in /home/www/boeri/new/mainfile.php on line 156

Deprecated: Function eregi() is deprecated in /home/www/boeri/new/mainfile.php on line 157

Deprecated: Function eregi() is deprecated in /home/www/boeri/new/mainfile.php on line 144

Deprecated: Function eregi() is deprecated in /home/www/boeri/new/mainfile.php on line 145

Deprecated: Function eregi() is deprecated in /home/www/boeri/new/mainfile.php on line 146

Deprecated: Function eregi() is deprecated in /home/www/boeri/new/mainfile.php on line 147

Deprecated: Function eregi() is deprecated in /home/www/boeri/new/mainfile.php on line 148

Deprecated: Function eregi() is deprecated in /home/www/boeri/new/mainfile.php on line 149

Deprecated: Function eregi() is deprecated in /home/www/boeri/new/mainfile.php on line 150

Deprecated: Function eregi() is deprecated in /home/www/boeri/new/mainfile.php on line 151

Deprecated: Function eregi() is deprecated in /home/www/boeri/new/mainfile.php on line 152

Deprecated: Function eregi() is deprecated in /home/www/boeri/new/mainfile.php on line 153

Deprecated: Function eregi() is deprecated in /home/www/boeri/new/mainfile.php on line 154

Deprecated: Function eregi() is deprecated in /home/www/boeri/new/mainfile.php on line 155

Deprecated: Function eregi() is deprecated in /home/www/boeri/new/mainfile.php on line 156

Deprecated: Function eregi() is deprecated in /home/www/boeri/new/mainfile.php on line 157
Forum de Monaco - Blog Daniel BOERI et actualite de Monaco
 
 
Bienvenue sur Forum de Monaco - Blog Daniel BOERI et actualite de Monaco
Recherche
Accueil · Mon Compte · Forums · FAQ
 
 

 
Catégories


 

 
NIM



 

 
Login

Surnom/Pseudo

Mot de passe

Vous n'avez pas encore de compte ?
Enregistrez vous !
En tant que membre enregistré, vous bénéficierez de privilèges tels que: changer le thème de l'interface, modifier la disposition des commentaires, signer vos interventions etc.

 

 
Qui est en ligne ?

Il y a pour le moment 63 invité(s) et 0 membre(s) en ligne.

Vous êtes un visiteur anonyme. Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en cliquant ici.

 

 
Sondage / Vote

Êtes-vous d’accord pour l’interdiction du commerce du thon rouge ?

Oui
Non



Résultats
Sondages

Votes: 1120
Commentaires: 1084

 

 
 
   RechercherRechercher   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

EST-CE GRAVE, DOCTEUR ? … OUI, TRES !

 
Ce forum est verrouillé, vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    www.danielboeri.com Index du Forum -> Edito du 9 Déc. - Est-ce grave docteur ? ...Oui, très !
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Daniel
Site Admin


Inscrit le: Oct 09, 2007
Messages: 310
Localisation: Monaco

MessagePosté le: Mar Déc 09, 2008 4:27 pm    Sujet du message: EST-CE GRAVE, DOCTEUR ? … OUI, TRES ! Répondre en citant

EST-CE GRAVE, DOCTEUR ? … OUI, TRES !





Il ne faut plus tourner autour du pot ! L’ancien et le nouveau monde passent de la récession à la dépression !

Ce glissement progressif depuis un an et demi s’est déroulé devant nos yeux, sans qu’aucune mesure n’ait, jusque là, montré une quelconque efficacité. Certes, il y a beaucoup de raisons à cette situation, mais il est temps pour les décideurs d’agir et non plus de discourir.

Nos savants économistes ayant rejeté Keynes – pour y revenir (voir dernier édito) à toutes enjambées avec les divers plans de relance – en ont oublié un de ses principes ; l’accélérateur. A force de s’assurer, avant d’agir, de la réalité d’un phénomène (aujourd’hui la crise, hier l’inflation) celui-ci prend des formes de plus en plus aigües ; nous sommes passés de la crise des « subprime » à la « récession » ; le tout s’accélère et nous entrons en « dépression ».

Or, en dépit des diverses décisions de relance prises partout dans le monde, les actes ne suivent pas pour ce qui est de l’injection réelle de dollars ou d’euros dans le circuit économique. Parfois, les décisions sont prises en retard, comme la baisse des taux de la BCE ! Souvenez-vous, Jean Claude Trichet, son président : « le puits de science cultivé, maniant d’une main sure le gouvernail financier de l’Europe » pour reprendre l’expression du Financial Times, citée par Le Monde, a augmenté les taux directeurs de la BCE depuis juin 2008 (!) pour corriger le tir seulement au mois d’octobre, et l’abaisser encore, comme jamais, au mois de décembre.

Deux causes essentielles expliquent la situation
D’abord, une cause structurelle ; l’incapacité des experts à anticiper la réalité économique des deux cotés de l’Atlantique. Ainsi, aux Etats-Unis, en novembre, 533.000 emplois ont été détruits, alors que les experts n’attendaient qu’une destruction de 350.000. De plus, ils ont dû, malheureusement, réviser à la hausse les destructions d’emplois des mois d’octobre et septembre.
L’Europe n’est pas mieux lotie ; les experts, réputés, de l’OFCE indiquaient, selon Le Monde, que « la crise des subprime avait un impact centré sur les Etats-Unis », et que l’économie européenne subissait « le contrecoup du ralentissement américain, mais la sphère réelle était peu touchée », et d’estimer que la France aurait une croissance réelle de 2,3% !! Il est clair que cette vision erronée ne conduisait pas à des changements de dogme, ni même au rythme des calendriers des institutions. De fait, l’économie de la mondialisation rend de plus en plus compliquée les anticipations et les projections, créant ainsi un décalage important entre l’analyse et l’action.

La deuxième cause est, elle, plus conjoncturelle. Le calendrier et l’organisation politique rend le pouvoir incertain des deux cotés de l’Atlantique. Aux Etats-Unis, la situation est précaire jusqu’à la prise de fonction, fin janvier 2009, du nouveau président, quand bien même les deux administrations coopèrent étroitement. Les décisions sont prises, plus dans les intentions que dans les faits. Sans compter la malheureuse et historique décision concernant la faillite de Lehman Brothers, où finalement, on ne sait plus si la faillite était une revanche de la banque protestante sur la banque juive, ou un solde de tout compte de l’ancien collaborateur de J.P. Morgan Chase, devenu l’homme du trésor américain.

En Europe, l’absence de coordination/coopération, conduit à un patchwork de mesures, sans doute insuffisant et certainement peu concerté. Alors que la commission européenne réclamait une relance de 1,5% de PIB, nous en sommes loin. Pour ce qui est de la coopération, c’est pire encore. Relance par la consommation au Royaume Uni, relance par l’investissement ailleurs en Europe et absence de l’Allemagne à certaines réunions. Mais il y a pire encore. Le décalage, de plus en plus important, dans les politiques françaises et allemandes peut s’avérer catastrophique. Deux comportements doivent cesser immédiatement. D’abord l’arrogance qui conduit à un malheureux chacun pour soi, ensuite, l’art de mélanger les comptes de façon à noyer le poisson et jouer du col ! En effet, à y regarder de plus près, les relances françaises sont plutôt étranges. C’est ainsi qu’on découvre que le fameux fonds souverain, nouvellement créé, de 17 milliards d’euros, s’élève en réalité à seulement 6 milliards, le solde ayant déjà été engagé ailleurs. Voilà qu’on recommence avec la nouvelle relance à 26 milliards ! 11 milliards ne sont qu’une avance de trésorerie déjà inscrite dans les comptes, et ils vont manquer ; quant à la maladie qui consiste à compter comme un investissement « le seul manque à gagner » n’est pas meilleur. C’est ainsi qu’il convient de réduire d’environ 1 milliard ce qui n’est qu’une suppression des charges sociales pour les embauches nouvelles. Bref de 26 milliards€, l’injection réelle ne serait que de 14

Il n’est que temps de prendre à bras le corps cette dépression en luttant en priorité contre le chômage, cela veut dire un mélange d’actions à moyen terme (investissements) et d’actions à court terme (consommation), de façon coordonnée, pour remettre la machine économique en marche.


Daniel
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur
Karlotta Joaquina
Invité





MessagePosté le: Lun Déc 15, 2008 11:40 pm    Sujet du message: Honest Business versus Monkey Business Répondre en citant

Suis une "Nulle" en économie et finance, et ne comprends que "par intuition" le catastrophe qui risque de nous tomber dessus, nous les honnêtes citoyen(ne)s. Cependant, deux leçons - l'une reçue de feu mon père il y a longtemps et l'autre tombée dans mon e-mail "inbox" l'autre jour - m'aident à saisir un petit peu mieux de quoi il s'agit.
Peut-être ces leçons aideront d'autres aussi Nul(le)s que moi.

Mon père:
"Dans une économie saine et honnête, celui qui a les moyens investit son argent dans des entreprises qui
1) emploient du personnel, qui, à son tour,
2) produit des choses ou services que
3) ceux qui travaillent et gagnent de l'argent peuvent acheter."
Simple, non?

Le message e-mail:
"Are you currently shaking your head wondering what is going on in the financial markets? Here is a small story that illustrates it nicely.
'Once upon a time, in a village, a man appeared and announced to the villagers that he would buy monkeys for $10 each.
The villagers, seeing that there were many monkeys around, went out to the forest and started catching them.
The man bought thousands at $10 and, as supply started to diminish, the villagers stopped their effort. He further announced that he would now buy at $20 for a monkey.
This renewed the efforts of the villagers and they started catching monkeys again.
Soon the supply diminished even further and people started going back to their farms. The offer increased to $25 each, and the supply of monkeys became so small that it was an effort to even find a monkey, let alone catch it!
The man now announced that he would buy monkeys at $50! However, since he had to go to the city on some business, his assistant would now buy on behalf of him.
In the absence of the man, the assistant told the villagers. 'Look at all these monkeys in the big cage that the man has collected. I will
sell them to you at $35, and when the man returns from the city, you can sell them to him for $50 each.'
The villagers rounded up all their savings and bought all the monkeys.
They never saw the man nor his assistant again, only monkeys everywhere!'
Now you have a better understanding of how the stock market works."
Revenir en haut
Invité






MessagePosté le: Mar Déc 16, 2008 1:31 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Tout le monde ne comprends pas l'anglais
Revenir en haut
Invité






MessagePosté le: Ven Déc 19, 2008 12:26 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Stop aux mensonges !

Monaco et ses très riches résidents n'ont pas grand chose à craindre de la crise économique.

C'est plutôt du côté français que ça va aller mal, sans compter la Grande-Bretagne.

Les USA méritent ce qui leur arrive. Entre la corruption politique (qui ne cessera pas avec Obama -tout au contraire- et le fait qu'ils aient fait des guerres et des milliers de morts simplement pour encaisser les bénéfices (halliburton, blackwater et cie) leur retombe sur le coin de la figure.
Revenir en haut
propagande
Invité





MessagePosté le: Sam Déc 20, 2008 6:29 pm    Sujet du message: Répondre en citant

STOP à la connerie !

Tiens y a moins de monde à Monaco pour Noël, c'est la crise ?
Moins d'italiens c'est visible.

Non non à monaco tout va bien

Les usines commencent à fermer ?
Non non c'est rien, c'est pas grave.

Y a la queue tous les matins au service de l'emploi, ça doit être signe que l'activité économique se porte au mieux.
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Ce forum est verrouillé, vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    www.danielboeri.com Index du Forum -> Edito du 9 Déc. - Est-ce grave docteur ? ...Oui, très ! Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous pouvez poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum

Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
 
 

Forums ©