Deprecated: Function ereg() is deprecated in /home/www/boeri/new/mainfile.php on line 83

Deprecated: Function eregi() is deprecated in /home/www/boeri/new/mainfile.php on line 144

Deprecated: Function eregi() is deprecated in /home/www/boeri/new/mainfile.php on line 145

Deprecated: Function eregi() is deprecated in /home/www/boeri/new/mainfile.php on line 146

Deprecated: Function eregi() is deprecated in /home/www/boeri/new/mainfile.php on line 147

Deprecated: Function eregi() is deprecated in /home/www/boeri/new/mainfile.php on line 148

Deprecated: Function eregi() is deprecated in /home/www/boeri/new/mainfile.php on line 149

Deprecated: Function eregi() is deprecated in /home/www/boeri/new/mainfile.php on line 150

Deprecated: Function eregi() is deprecated in /home/www/boeri/new/mainfile.php on line 151

Deprecated: Function eregi() is deprecated in /home/www/boeri/new/mainfile.php on line 152

Deprecated: Function eregi() is deprecated in /home/www/boeri/new/mainfile.php on line 153

Deprecated: Function eregi() is deprecated in /home/www/boeri/new/mainfile.php on line 154

Deprecated: Function eregi() is deprecated in /home/www/boeri/new/mainfile.php on line 155

Deprecated: Function eregi() is deprecated in /home/www/boeri/new/mainfile.php on line 156

Deprecated: Function eregi() is deprecated in /home/www/boeri/new/mainfile.php on line 157

Deprecated: Function eregi() is deprecated in /home/www/boeri/new/mainfile.php on line 144

Deprecated: Function eregi() is deprecated in /home/www/boeri/new/mainfile.php on line 145

Deprecated: Function eregi() is deprecated in /home/www/boeri/new/mainfile.php on line 146

Deprecated: Function eregi() is deprecated in /home/www/boeri/new/mainfile.php on line 147

Deprecated: Function eregi() is deprecated in /home/www/boeri/new/mainfile.php on line 148

Deprecated: Function eregi() is deprecated in /home/www/boeri/new/mainfile.php on line 149

Deprecated: Function eregi() is deprecated in /home/www/boeri/new/mainfile.php on line 150

Deprecated: Function eregi() is deprecated in /home/www/boeri/new/mainfile.php on line 151

Deprecated: Function eregi() is deprecated in /home/www/boeri/new/mainfile.php on line 152

Deprecated: Function eregi() is deprecated in /home/www/boeri/new/mainfile.php on line 153

Deprecated: Function eregi() is deprecated in /home/www/boeri/new/mainfile.php on line 154

Deprecated: Function eregi() is deprecated in /home/www/boeri/new/mainfile.php on line 155

Deprecated: Function eregi() is deprecated in /home/www/boeri/new/mainfile.php on line 156

Deprecated: Function eregi() is deprecated in /home/www/boeri/new/mainfile.php on line 157

Deprecated: Function eregi() is deprecated in /home/www/boeri/new/mainfile.php on line 144

Deprecated: Function eregi() is deprecated in /home/www/boeri/new/mainfile.php on line 145

Deprecated: Function eregi() is deprecated in /home/www/boeri/new/mainfile.php on line 146

Deprecated: Function eregi() is deprecated in /home/www/boeri/new/mainfile.php on line 147

Deprecated: Function eregi() is deprecated in /home/www/boeri/new/mainfile.php on line 148

Deprecated: Function eregi() is deprecated in /home/www/boeri/new/mainfile.php on line 149

Deprecated: Function eregi() is deprecated in /home/www/boeri/new/mainfile.php on line 150

Deprecated: Function eregi() is deprecated in /home/www/boeri/new/mainfile.php on line 151

Deprecated: Function eregi() is deprecated in /home/www/boeri/new/mainfile.php on line 152

Deprecated: Function eregi() is deprecated in /home/www/boeri/new/mainfile.php on line 153

Deprecated: Function eregi() is deprecated in /home/www/boeri/new/mainfile.php on line 154

Deprecated: Function eregi() is deprecated in /home/www/boeri/new/mainfile.php on line 155

Deprecated: Function eregi() is deprecated in /home/www/boeri/new/mainfile.php on line 156

Deprecated: Function eregi() is deprecated in /home/www/boeri/new/mainfile.php on line 157
Forum de Monaco - Blog Daniel BOERI et actualite de Monaco
 
 
Bienvenue sur Forum de Monaco - Blog Daniel BOERI et actualite de Monaco
Recherche
Accueil · Mon Compte · Forums · FAQ
 
 

 
Catégories


 

 
NIM



 

 
Login

Surnom/Pseudo

Mot de passe

Vous n'avez pas encore de compte ?
Enregistrez vous !
En tant que membre enregistré, vous bénéficierez de privilèges tels que: changer le thème de l'interface, modifier la disposition des commentaires, signer vos interventions etc.

 

 
Qui est en ligne ?

Il y a pour le moment 63 invité(s) et 0 membre(s) en ligne.

Vous êtes un visiteur anonyme. Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en cliquant ici.

 

 
Sondage / Vote

Êtes-vous d’accord pour l’interdiction du commerce du thon rouge ?

Oui
Non



Résultats
Sondages

Votes: 1120
Commentaires: 1084

 

 
 
   RechercherRechercher   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Edito du 25 septembre - Arrêtez le massacre !

 
Ce forum est verrouillé, vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    www.danielboeri.com Index du Forum -> Edito du 25 Septembre - Arrêtez le massacre !
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Daniel
Site Admin


Inscrit le: Oct 09, 2007
Messages: 310
Localisation: Monaco

MessagePosté le: Dim Sep 25, 2011 9:58 pm    Sujet du message: Edito du 25 septembre - Arrêtez le massacre ! Répondre en citant

Edito du 25 septembre

Arrêtez le massacre !




Que s’est-il passé depuis le début de l’été, rien ! Tout au plus la situation de l’économie mondiale s’est un peu plus assombrie et celle de l’économie grecque a continué. La Grèce ne remboursera pas et ne le pourra pas. L’économie mondiale est en passe – faute de croissance – de tomber en panne et la Grèce assommée par les conditions « draconiennes » qui lui sont imposées a depuis longtemps dépassé l’électrocardiogramme plat.

Voilà que la finance, tant brocardée depuis la crise de 2008, reprend le dessus et affole les bourses en empochant les bénéfices de la spéculation et nous voilà avec un krach sur les bras.
Alors que s’est-il passé ? Dans ce contexte les ministres des finances européens et leur homologue américain se sont « crêpés le chignon » au point d’engendrer une cacophonie irresponsable. Alors, les rumeurs ont pris le dessus favorisant à leur tour la spéculation. Les banques en panne de liquidités, la Grèce ne remboursera pas, l’Italie dégradée, la croissance en Chine ralentissant à son tour,…

Stop, arrêtez le massacre ! Il n’y a qu’une issue : décréter un moratoire mondial pour cinq ans pour rembourser les dettes. Cela vaut pour les dettes souveraines, les plus visibles, mais aussi celles des particuliers, sauf à recommencer la crise des « subprime ». Seuls les intérêts doivent être payés.

Cela donne cinq ans à tous pour remettre de l’ordre dans les finances sans tuer la croissance. Le G20 a les moyens de le décider dès aujourd’hui ! Comme tout le monde « se tient par la barbichette », la solidarité mondiale est de fait.

Si besoin était , le contre exemple de la Grèce montre, à l’envie, que les mesures traditionnelles tuent le malade et amplifient la crise mondiale par effet domino. Il n’est que temps de faire un pas de côté et de regarder la situation autrement.

Daniel
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur
Melenchon
Invité





MessagePosté le: Lun Sep 26, 2011 1:24 pm    Sujet du message: Re: Edito du 25 septembre - Arrêtez le massacre ! Répondre en citant

Daniel a écrit:
Stop, arrêtez le massacre ! Il n’y a qu’une issue : décréter un moratoire mondial pour cinq ans pour rembourser les dettes. Cela vaut pour les dettes souveraines, les plus visibles, mais aussi celles des particuliers, sauf à recommencer la crise des « subprime ». Seuls les intérêts doivent être payés.


Merci camarade Daniel, de ton soutien indéfectible à la lutte contre le grand capital.

Grâce à tes interventions nous arriverons à faire oublier que cette crise (comme les précédentes) est le résultat de décisions politico-populistes.... auxquelles les marchés n'ont fait que réagir (et non pas l'inverse).

Stoppons tout remboursement, ainsi :
1) les prêteurs retrouveront toute la confiance qui leur permet de prêter sans réclamer des taux exorbitants,
2) Les mêmes prêteurs (au bout du compte vous et moi, car l'argent prêté est .... celui que nous avons déposé dans les banques) ne seront pas ruinés par la confiscation de leur argent, et cela n’entraînera pas une crise encore plus grave....

PS: La fête de l'Huma est en cours, tu es le bienvenu sur la tribune !
Revenir en haut
C la lutte !
Invité





MessagePosté le: Lun Sep 26, 2011 7:22 pm    Sujet du message: Répondre en citant

La droite a merdé, cela profite à la gauche, mais il ne faut pas oublier que la droite est là car la gauche avait merdé aussi.

Comment voulez qu'un pays puisse avancer avec des périodes alternées de socialisme gauchiste à l'extrême et des idées de droite modérées.

Depuis 40 ans, 1 pas en avant, 1 pas en arrière Laughing
Revenir en haut
Invité






MessagePosté le: Lun Sep 26, 2011 7:33 pm    Sujet du message: Répondre en citant

vous avez raison ! mes tous les problemes qui nous viennent de grece sont manitenent les notre ! merci au politique qui on fermer les yeux en esperant que ces petites dettes et que le systeme "blak mik mac " ce stoprait nette une fois que leur pays serat symboliser par une etoile jeaune sur un drapeau au fond bleu ! vous , moi ! si nous fautons dans nos activitees la saction est la ! mes pour nos elites rien ! alors bravo est merci a eux de ma part , de la part de mon p.e.a ! vive la france ! vive l europe !
Revenir en haut
Invité






MessagePosté le: Lun Oct 03, 2011 8:13 am    Sujet du message: Re: Edito du 25 septembre - Arrêtez le massacre ! Répondre en citant

Arrêtez le massacre ! (Suite)

Décidemment les experts tournent en rond et semblent incapables de sortir de leur « autoroute de pensée ». Sans croissance, la Grèce ne sera pas en mesure de rembourser. Or, multiplier les mesures d’austérité – qui abaissent le pouvoir d’achat des grecs, ne fait qu’accroître la baisse de leur consommation et la baisse du PIB !

Voici une dépêche AFP du 3/10/2011 8h
« Athènes (annonce) dimanche que le déficit public grec sera ramené à 8,5% du PIB en 2011, un chiffre supérieur à l'objectif de 7,4% du PIB fixé initialement dans la loi pluriannuelle votée en juin.Athènes a cependant redressé la barre par rapport au dérapage constaté en septembre par ses créanciers, après l'introduction de nouvelles mesures d'austérité. .
Les investisseurs restent très attentifs aux nouvelles de Grèce, la copie du gouvernement et ses projections financières seront examinées lundi par les ministres des Finances de l'Eurogroupe à Luxembourg et mardi par ceux de l'Union européenne, qui doivent décider s'ils versent ou non la prochaine tranche d'aide de 8 milliards d'euros, indispensable pour éviter la faillite du pays.
En Allemagne, principal bailleur de fonds de la Grèce, les réticences d'une partie des dirigeants continuent sur la poursuite du soutien financier à la Grèce, malgré les efforts d'Athènes pour se conformer aux recettes d'austérités imposées par ses partenaires européens ».

Et ensuite,… ?


Daniel[/quote]
Revenir en haut
Invité






MessagePosté le: Mar Oct 04, 2011 6:39 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Piqûre de rappel :

Ce qui ne peut pas être payé ne sera pas payé.

Point barre, les préteurs ont mal évalué les risques, ils prendront leurs pertes.

Ceux qui doivent faire faillite feront faillite, ceux qui vous disent le contraire vous mentent : il n'y a aucune issue facile, la seule issue c'est dans la douleur, cela fait plus de 40 ans que les pays occidentaux vivent largement au dessus de leur moyen, beaucoup de promesses complétements ineptes et intenables ont été faites aux élécteurs, mais elles ne pourront pas être honorées.

Dire le contraire c'est ne rien comprendre à la situation actuelle.

Le seul choix qui nous reste c'est de gérer les faillites de façon ordonnée.

Ca sera dur et très pénible.

On continue à fermer les yeux et à écouter des solutions, qui d'un point de vue économique n'ont absolument aucun sens, là ça va être vraiment très très dur.

En ce qui nous concerne à Monaco, là les gars quoi qu'il arrive on va avoir une période extrèmement dure, et si nous laissons les clowns actuels nous guider là nous allons vraiment être en danger, en fait on va au désastre assuré.

Nous vivons, à l'échelle mondiale, la mort en direct du dogme Keynésien et dans une certaine mesure du monétarisme.

Les marchés financiers vont s'effondrer, pour l'instant c'est l'apéro, avant la grande descente il y aura des rebonds qui feront dire au sceptiques goguenards que c'est pas si terrible. Lorsque le marché Américain, va commencer à se tanker vous allez voir la gueule des marchés.

Vous êtes prévenus.

La route est longue rien de très sympa avant 5-7 ans.
Revenir en haut
Daniel
Site Admin


Inscrit le: Oct 09, 2007
Messages: 310
Localisation: Monaco

MessagePosté le: Lun Oct 10, 2011 12:03 pm    Sujet du message: Re: Edito du 25 septembre - Arrêtez le massacre ! Répondre en citant

[quote="Daniel"]Edito du 25 septembre

Arrêtez le massacre !




Arrêtez le massacre, suite et fin (provisoire)J

Je ne reviens pas sur les causes profondes de la nouvelle crise économique qui mèlent les dettes souveraines et privées, toujours sans réponse, une croissance en panne liée à la baisse de consommation, enfin le manque de liquidité des banques pour faire face à un éventuel défaut de paiement des emprunteurs. Cette situation demeure, comme les gros poissons au fond des océans.

Sans un déclencheur artificiel, comme ce fut le cas en 2008 avec les subprimes, les navires pourraient continuer à vivre leur destin. Il appartiendrait toutefois aux gouvernants de rétablir progressivement la situation, bref de faire un anti plan Grèce.

Sauf que ce déclencheur, psychologique, existe bel et bien ; il combine spéculation et ordinateurs ! Et cela de façon quasi indépendante de la situation économique décrite ci-dessus. Alors, que se passe t-il ?

On voit avec la nouvelle crise financière les cours de bourse dérouler quotidiennement dans des fourchettes allant jusqu’à +/- 5% (on a même vu l’indice SP 500 à New York varier de 1,5%, en moins d’une heure) ! Cela s’appelle la fameuse « volatilité ».

Comment cette volatilité se produit-elle ?
Je vous invite à lire l’article de Claire Gatinois, dans Le Monde du 5 Octobre 2011. Il met à jour une pratique de la finance, où les « robots traders » ont pris le pouvoir. Non seulement parce qu’ils ne réclament pas de bonus, mais surtout car ils s’appuient sur l’intelligence et les progrès de la technologie. Ces automates remplacentdésormais les êtres humains ; ils pèsent 70% du volume des échanges boursiers aux Etats-Unis et plus de 50% en Europe.
Ces machines ont deux caractéristiques. D’une part, munie d’une intelligence artificielle, elles amplifient la variation des cours de bourse. Le Monde cite l’exemple du cours de l’action de la Société Générale, où une baisse de 15% se transforme brutalement en un plongeon de 23% !
D’autre part, leur puissance de calcul, permet de passer des ordres de plus en plus nombreux et simultanément ! Ainsi, 700 ordres de bourse ont-ils pu être passés en une seconde, un algorithme permettant à la machine d’intégrer l’évolution des cours et d’en tenir compte pour passer les ordres.

Je termine, il existe des produits de bourses, simples, - options, trackers, par exemples - qui permettent de multiplier par deux, voir par cinq, l’écart de cours à la hausse ou à la baisse. La boucle est bouclée une variation de cours de 5 % entraîne une variation de produit financier correspondant de 25% !!
C’est une situation schizophrènique, qui n’a plus rien à voir avec l’économie réelle, mais dont l’influence est telle qu’elle crée des paniques non justifiées.
Daniel
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur
Invité






MessagePosté le: Mer Oct 12, 2011 6:05 am    Sujet du message: Répondre en citant

l'origine de la crise :

Endettement colossal, et hors de proportion, dette contractée par les différents gouvernements, quasiment uniquement dans un soucis électoraliste (retraite, aides diverses, incitation fiscale).

Les préteurs ont aussi leur part de responsabilité : on ne peut pas régler une dette en s'endettant à plus long terme, et ça ils le savaient.

Le déclencheur c'est le trop plein de dettes, la prise de risque mal évaluée, l'incapacité de pays à rembourser, ne serait ce que les intérêts de leur dette, l'évaluation complétement fantaisiste des collatéraux.

Le crédit aux états étant considéré comme sûr et très rémunérateur, ils n'ont pas hésité à prendre trop de risques.

Voila la vraie crise, l'irresponsabilité et la cupidité du couple dirigeant/bailleurs de fond.

Arrêtez de rejeter la faute sur les marchés et la spéculation, ça ne tient pas debout.

C'est le fondement de l'économie neo classique qui est mauvais, le permagrowth étant une illusion dans un monde fini, il est complétement impossible que ce système puisse perdurer, puisqu'il se base sur une croissance infinie.

Pour à l'avenir éviter de pareilles catastrophe, il faudrait revoir le système financier dans son intégralité. On peut déjà commencer par supprimer la réserve fractionnaire et les banques centrales.

Une économie planifiée ne fonctionne pas, dès que l'état s'immisce dans l'économie c'est la gabegie systématique.

Dans un billet vous avez fustiger Arnaud Montebourg, mais clairement vous êtes très proche de lui : vous avez une vision imaginaire sur le monde et la finance.

Vous faites partie de l'élite économique Monégasque, et cela est inquiétant : vous ne semblez pas comprendre le danger de mort qu'il y a pour Monaco à vouloir suivre cette voie.

Le monde change et nous devons impérativement changer sous peine de disparition. La tactique des 50 dernières années ne fonctionnera pas à l'avenir, et il ne faut pas attendre, il faut anticiper.

PS: pour ce qui est des robots traders, là c'est carrément du délit d'initiés permanent. Les robots appartiennent en général aux grandes banques, ils sont situés bien souvent dans des paradis fiscaux, et reçoivent comme information les positions prises par les clients de ces banques et donc peuvent ajuster leur positions sur les marchés pour gagner beaucoup plus souvent. Ca c'est un véritable scandale.
Revenir en haut
Daniel
Site Admin


Inscrit le: Oct 09, 2007
Messages: 310
Localisation: Monaco

MessagePosté le: Mer Oct 12, 2011 5:39 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Invité a écrit:
l'origine de la crise :
Endettement colossal, et hors de proportion, dette contractée par les différents gouvernements, quasiment uniquement dans un soucis électoraliste (retraite, aides diverses, incitation fiscale).
Les préteurs ont aussi leur part de responsabilité : on ne peut pas régler une dette en s'endettant à plus long terme, et ça ils le savaient.
Le déclencheur c'est le trop plein de dettes, la prise de risque mal évaluée, l'incapacité de pays à rembourser, ne serait ce que les intérêts de leur dette, l'évaluation complétement fantaisiste des collatéraux.
Le crédit aux états étant considéré comme sûr et très rémunérateur, ils n'ont pas hésité à prendre trop de risques.
Voila la vraie crise, l'irresponsabilité et la cupidité du couple dirigeant/bailleurs de fond.
Arrêtez de rejeter la faute sur les marchés et la spéculation, ça ne tient pas debout.
C'est le fondement de l'économie neo classique qui est mauvais, le permagrowth étant une illusion dans un monde fini, il est complétement impossible que ce système puisse perdurer, puisqu'il se base sur une croissance infinie.
Pour à l'avenir éviter de pareilles catastrophe, il faudrait revoir le système financier dans son intégralité. On peut déjà commencer par supprimer la réserve fractionnaire et les banques centrales.
Une économie planifiée ne fonctionne pas, dès que l'état s'immisce dans l'économie c'est la gabegie systématique.
Dans un billet vous avez fustiger Arnaud Montebourg, mais clairement vous êtes très proche de lui : vous avez une vision imaginaire sur le monde et la finance.
Vous faites partie de l'élite économique Monégasque, et cela est inquiétant : vous ne semblez pas comprendre le danger de mort qu'il y a pour Monaco à vouloir suivre cette voie.
Le monde change et nous devons impérativement changer sous peine de disparition. La tactique des 50 dernières années ne fonctionnera pas à l'avenir, et il ne faut pas attendre, il faut anticiper.
PS: pour ce qui est des robots traders, là c'est carrément du délit d'initiés permanent. Les robots appartiennent en général aux grandes banques, ils sont situés bien souvent dans des paradis fiscaux, et reçoivent comme information les positions prises par les clients de ces banques et donc peuvent ajuster leur positions sur les marchés pour gagner beaucoup plus souvent. Ca c'est un véritable scandale.


Merci de votre contribution.

Une fois de plus il me faut préciser. Je ne nie évidemment pas la crise de la dette, qui est devenue première- à tort - au détriment de la croissance !
Nous avons tous vécus de l’endettement – états et particuliers –au détriment de la solvabilité. Ah Keynes quand tu nous tiens ! La dessus nous pouvons qu’être d’accord.

Notre divergence, forte, tient dans les solutions à apporter face à cette situation. Vous semblez faire preuve d’un fondamentalisme des marchés, qui veut que les préteurs n’aient qu’à prendre leur perte et bye.
Je ne fais que dire et je le répète, cette manière de retrouver l’équilibre, à court terme, est inadéquate, par son impact négatif sur la croissance et l’emploi ; elle accentue la crise.

Ce fut le cas avec la crise des subprimes aux Etats-Unis où, en appliquant brutalement leur droit les banquiers et autres organismes préteurs, ont voulu, le même jour et à la même heure, récupérer leurs gages immobiliers. Les emprunteurs ne pouvant plus faire face à leurs échéances du fait de l’explosion des taux variables, proposés par ces mêmes préteurs . Ces derniers ont accentué leur mésaventure en revendant leurs gages simultanément. L’offre supérieure à la demande a cassé les prix et déprécié leurs actifs immobiliers ; la belle affaire !

Curieusement ; il n’y a pas pire sourd qui ne veut pas entendre, on rejoue le match avec la Grèce. La Troika en tête et les autres pays veulent « assurer leurs gages ». Ils demandent à la Grèce de marcher sur la tête. Résultat le PIB grec s’effondre, les gens sont dans le rue, la consommation baisse de plus belle, …. Toute la zone euro est touchée à son tour. Trouver des solutions théoriques qui font fi de la vie des gens – je sais certains disent que les grecs l’ont mérité, mais tout de même, ne fait qu’accroitre le problème et transmet aux autres par effet domino. C’est le système bancaire européen qui se trouve en difficulté. Tout cela aurait pu être lissé sur cinq ans. Ce moratoire, s’il est opposé à la théorie des marchés permet la vie !

Seuls les marchés spéculent et traumatisent. Je vous invite à lire la page de Les Echos aujourd’hui ,11 octobre 2011, « Les gendarmes boursiers face au défi du traiding haute fréquence ». Ils donnent la fièvre au monde, pour leur seul bénéfice.

Enfin, ma proximité supposée avec Arnaud Montebours. Elle provient, non seulement d’un effet d’optique, mais surtout et je m’en excuse, d’une lecture archaïque et fréquente du libéralisme. Il n’en est absolument rien ! Mais enfin la droite, molle, dure, libérale ou encore ultra libérale, a oublié l’essentiel, laissant l’homme à la gauche !

Je suis libéral sauf que je n’ai pas oublié mes maîtres Montesquieu, Tocqueville, Max Weber et Raymond Aron . Avec eux c’est l’homme qui est premier sur le marché, qui lui n’est qu’un simple outil de progrès. Et quand il divague, il faut le réguler. A quoi cela servirait-il de penser libéral si c’est pour ne trouver plus personne pour faire vivre le libéralisme.
Daniel
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur
Invité






MessagePosté le: Jeu Oct 13, 2011 6:57 pm    Sujet du message: Répondre en citant

la gestion de la crise immobilière aux Usa a été une catastrophe, je suis 100% d'accord avec vous.

Mais si on regarde de plus prés, c'est l'octroi de prêts à des personnes non solvables (le prêt ninja : No Income No Job or Asset) pour des montants irréels (actif surévalué ), qui est le vrai responsable du problème.

Si les banquiers incriminés, avaient fait leur travail de banquier sérieusement, on ne serait pas arrivé à un cataclysme aussi fort. Ces banquiers devraient être traduits en justice, afin de les stériliser pendant un moment et montrer que l'état veille au respect des lois.

Mais non, malgré des fraudes colossales ces mêmes banquiers sont toujours dans le business et ils sont même mieux lotis qu'avant la crise ....

A mon sens il est là le grave problème : fraude et impunité pour les goinfres, taxes impôts et austérité pour les peuples.

Et oui nous avons une approche diamétralement opposée sur la 'cure' du problème. De toute manière les dirigeants européens ont choisi une autre solution : on injecte des liquidités sous diverses formes et ça va aller ....

Les libertariens Américains disent, et je suis d'accord avec eux, You can't print your way out of this mess (on ne peut pas sortir ce ce 'bordel' en imprimant de la monnaie).

De toute manière quelque soit la solution adoptée, ça va être dur, la vraie différence se sera le temps que durera la dépression (car dépression il y aura).

Je pense que la solution de responsabilité est la meilleure, car la sortie est plus rapide, comme pour l'Islande. Le tout est de préserver au mieux les épargnants.

Débattre avec vous est toujours intéressant : ça nous change des inepties habituelles entendues sortant de la bouche des Zélites habituelles... Twisted Evil

Un petit hors sujet, auquel j'espère vous répondrez.

Cela concerne le fond de réserve constitutionnel, vous aviez fait par le passé un post très instructif sur l'état du FRC mais je n'arrive pas à le retrouver.
Depuis quelques temps on en parle beaucoup, il y aurait 1.5 milliard (à minima) ou 2 milliards selon l'interlocuteur.

Je ne me rappelais pas que dans votre post sur le FRC les chiffres étaient aussi conséquents, et que même on commençait à voir le fond de la tirelire.

Qu'en est t il : sommes nous passés de la presque ruine à l'opulence soudainement ou est-ce un effet de mes sens abusés ?
De quoi est composé ce fond de réserve ?
Comment est il évalué ?

Merci de votre attention.
Cordialement
Laurent
Revenir en haut
Invité






MessagePosté le: Ven Oct 14, 2011 6:04 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Invité a écrit:
Un petit hors sujet, auquel j'espère vous répondrez.

Cela concerne le fond de réserve constitutionnel, vous aviez fait par le passé un post très instructif sur l'état du FRC mais je n'arrive pas à le retrouver.
Depuis quelques temps on en parle beaucoup, il y aurait 1.5 milliard (à minima) ou 2 milliards selon l'interlocuteur.

Je ne me rappelais pas que dans votre post sur le FRC les chiffres étaient aussi conséquents, et que même on commençait à voir le fond de la tirelire.

Qu'en est t il : sommes nous passés de la presque ruine à l'opulence soudainement ou est-ce un effet de mes sens abusés ?
De quoi est composé ce fond de réserve ?
Comment est il évalué ?

Merci de votre attention.
Cordialement
Laurent


Bonsoir,
La réponse en quelques mots : La partie liquide du FRC (hors immobilier donc) est évaluée à 1,8 / 1,9 Milliards d'Euros. Si l'on prend en compte le gage pour certaines opérations immobilières (Odéon, ZAC St Antoine) ainsi que les déficits 2008, 2009, 2010 qui doivent être déduits du FRC, sa valeur nette descend vers les 1,3 / 1,4 Milliards d'Euros... Confused
Source : débats du Conseil National du 12/10/2011 : question de M. Cristophe Spiliotis-Saquet, réponse de M. Marco Piccininni.
Revenir en haut
Invité






MessagePosté le: Sam Oct 15, 2011 7:07 am    Sujet du message: Répondre en citant

Merci pour la précision, finalement il est assez étoffé le FRC par rapport à je croyais et aux différents avis que j'avais entendu/lu il y a un an et demi.

Bon weekend
Revenir en haut
Invité






MessagePosté le: Mar Oct 18, 2011 12:20 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Il y a t il possibilité de mettre le lien vers vers le post sur le FRC ?

D'avance merci.
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Ce forum est verrouillé, vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    www.danielboeri.com Index du Forum -> Edito du 25 Septembre - Arrêtez le massacre ! Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous pouvez poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum

Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
 
 

Forums ©