Deprecated: Function ereg() is deprecated in /home/www/boeri/new/mainfile.php on line 83

Deprecated: Function eregi() is deprecated in /home/www/boeri/new/mainfile.php on line 144

Deprecated: Function eregi() is deprecated in /home/www/boeri/new/mainfile.php on line 145

Deprecated: Function eregi() is deprecated in /home/www/boeri/new/mainfile.php on line 146

Deprecated: Function eregi() is deprecated in /home/www/boeri/new/mainfile.php on line 147

Deprecated: Function eregi() is deprecated in /home/www/boeri/new/mainfile.php on line 148

Deprecated: Function eregi() is deprecated in /home/www/boeri/new/mainfile.php on line 149

Deprecated: Function eregi() is deprecated in /home/www/boeri/new/mainfile.php on line 150

Deprecated: Function eregi() is deprecated in /home/www/boeri/new/mainfile.php on line 151

Deprecated: Function eregi() is deprecated in /home/www/boeri/new/mainfile.php on line 152

Deprecated: Function eregi() is deprecated in /home/www/boeri/new/mainfile.php on line 153

Deprecated: Function eregi() is deprecated in /home/www/boeri/new/mainfile.php on line 154

Deprecated: Function eregi() is deprecated in /home/www/boeri/new/mainfile.php on line 155

Deprecated: Function eregi() is deprecated in /home/www/boeri/new/mainfile.php on line 156

Deprecated: Function eregi() is deprecated in /home/www/boeri/new/mainfile.php on line 157

Deprecated: Function eregi() is deprecated in /home/www/boeri/new/mainfile.php on line 144

Deprecated: Function eregi() is deprecated in /home/www/boeri/new/mainfile.php on line 145

Deprecated: Function eregi() is deprecated in /home/www/boeri/new/mainfile.php on line 146

Deprecated: Function eregi() is deprecated in /home/www/boeri/new/mainfile.php on line 147

Deprecated: Function eregi() is deprecated in /home/www/boeri/new/mainfile.php on line 148

Deprecated: Function eregi() is deprecated in /home/www/boeri/new/mainfile.php on line 149

Deprecated: Function eregi() is deprecated in /home/www/boeri/new/mainfile.php on line 150

Deprecated: Function eregi() is deprecated in /home/www/boeri/new/mainfile.php on line 151

Deprecated: Function eregi() is deprecated in /home/www/boeri/new/mainfile.php on line 152

Deprecated: Function eregi() is deprecated in /home/www/boeri/new/mainfile.php on line 153

Deprecated: Function eregi() is deprecated in /home/www/boeri/new/mainfile.php on line 154

Deprecated: Function eregi() is deprecated in /home/www/boeri/new/mainfile.php on line 155

Deprecated: Function eregi() is deprecated in /home/www/boeri/new/mainfile.php on line 156

Deprecated: Function eregi() is deprecated in /home/www/boeri/new/mainfile.php on line 157

Deprecated: Function eregi() is deprecated in /home/www/boeri/new/mainfile.php on line 144

Deprecated: Function eregi() is deprecated in /home/www/boeri/new/mainfile.php on line 145

Deprecated: Function eregi() is deprecated in /home/www/boeri/new/mainfile.php on line 146

Deprecated: Function eregi() is deprecated in /home/www/boeri/new/mainfile.php on line 147

Deprecated: Function eregi() is deprecated in /home/www/boeri/new/mainfile.php on line 148

Deprecated: Function eregi() is deprecated in /home/www/boeri/new/mainfile.php on line 149

Deprecated: Function eregi() is deprecated in /home/www/boeri/new/mainfile.php on line 150

Deprecated: Function eregi() is deprecated in /home/www/boeri/new/mainfile.php on line 151

Deprecated: Function eregi() is deprecated in /home/www/boeri/new/mainfile.php on line 152

Deprecated: Function eregi() is deprecated in /home/www/boeri/new/mainfile.php on line 153

Deprecated: Function eregi() is deprecated in /home/www/boeri/new/mainfile.php on line 154

Deprecated: Function eregi() is deprecated in /home/www/boeri/new/mainfile.php on line 155

Deprecated: Function eregi() is deprecated in /home/www/boeri/new/mainfile.php on line 156

Deprecated: Function eregi() is deprecated in /home/www/boeri/new/mainfile.php on line 157
Forum de Monaco - Blog Daniel BOERI et actualite de Monaco
 
 
Bienvenue sur Forum de Monaco - Blog Daniel BOERI et actualite de Monaco
Recherche
Accueil · Mon Compte · Forums · FAQ
 
 

 
Catégories


 

 
NIM



 

 
Login

Surnom/Pseudo

Mot de passe

Vous n'avez pas encore de compte ?
Enregistrez vous !
En tant que membre enregistré, vous bénéficierez de privilèges tels que: changer le thème de l'interface, modifier la disposition des commentaires, signer vos interventions etc.

 

 
Qui est en ligne ?

Il y a pour le moment 76 invité(s) et 0 membre(s) en ligne.

Vous êtes un visiteur anonyme. Vous pouvez vous enregistrer gratuitement en cliquant ici.

 

 
Sondage / Vote

Êtes-vous d’accord pour l’interdiction du commerce du thon rouge ?

Oui
Non



Résultats
Sondages

Votes: 1120
Commentaires: 1084

 

 
 
   RechercherRechercher   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

L’arroseur est arrosé, mais c’est le monde qui est mouillé!

 
Ce forum est verrouillé, vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    www.danielboeri.com Index du Forum -> Edito du 16 mars - L'arroseur est arrosé, mais c'est le monde qui est mouillé !
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Daniel
Site Admin


Inscrit le: Oct 09, 2007
Messages: 310
Localisation: Monaco

MessagePosté le: Lun Mar 17, 2008 9:44 am    Sujet du message: L’arroseur est arrosé, mais c’est le monde qui est mouillé! Répondre en citant

L’arroseur est arrosé, mais c’est le monde qui est mouillé !



Ou comment la gestion arrogante de la crise des « subprimes » a accéléré la récession


A n’en plus douter, les indicateurs économiques mondiaux virent, un à un, au rouge. La mondialisation de l’économie permet, certes, aux pays émergents de maintenir leur taux de croissance. Mais celle-ci baisse néanmoins, influencée qu’elle est par l’évolution de leurs principaux clients occidentaux. Signal majeur, aux Etats-Unis, pour la première fois, depuis très longtemps, les destructions d’emplois l’emportent sur les créations. Voilà en plus que la Fed américaine utilise une loi de 1932 pour venir en aide à la quatrième banque d’affaires, incapable de faire face à ses besoins de financement.

Certains experts pensent que la récession qui s’annonce pourrait être moins profonde qu’on ne le craint mais, même les optimistes, envisagent qu’elle ne soit qu’un « saignement continu », ce qui, avouons le, n’est pas très réjouissant.

Dans ce contexte la gestion de la crise des « subprimes » - crédits immobiliers «à risque » », aux Etats Unis, vient accélérer la crise et par effet boomerang, celle des prêteurs et de l’économie américaine.

En effet, les soudaines politiques restrictives de crédits, prises par les différents acteurs du marché financier, ont pris le pas sur la relance imaginée aux USA pour y répondre. Cette relance a pourtant eu deux leviers. D’abord, La Fed a injecté, depuis l’été 2007, près de 600 Milliards de dollars de liquidités dans l’économie américaine, seule puis en concertation avec les autres banques centrales. Ensuite, la Réserve Fédérale a coupé les taux d’intérêts de 225 points de base. Ce sont, par parenthèse, les ingrédients de l’inflation d’après demain.

Tout cela a deux conséquences. D’une part, la consommation, moteur de la croissance des pays occidentaux, tourne de plus en plus au ralenti faute de solvabilité des emprunteurs, sans que les investissements ne soient encore au rendez-vous pour relancer l’offre. D’autre part, le manque de liquidité atteint le cœur du système financier




« La crise, amplificatrice, des « subprimes » aurait-elle pu être évitée ? »

Beaucoup de choses ont été dites par les plus brillants experts pour comprendre et expliquer la situation. Je voudrai apporter ma modeste contribution à cette question.

La réponse est assurément oui… du moins à court terme. La politique économique est si compliquée qu’il peut apparaître présomptueux de donner une réponse aussi simple… et pourtant.

Laissez-moi au préalable-vous raconter une histoire. Sans doute, beaucoup d’entre vous ont-ils eu l’occasion de jouer au « Nasa Game », ou « perdu sur la lune », qui sert à montrer l’effet de synergie d’un travail en groupe par rapport à un travail individuel. Le jeu est simple ; il s’agit de classer 10 objets à conserver, par ordre de priorité, en cas de naufrage spatial. Il s’agit d’un jeu virtuel puisque, même aujourd’hui, personne ne s’est encore perdu sur la lune. Le succès de ce jeu fût tel, dans les séminaires de formation, que des produits dérivés furent créés. C’est ainsi que le jeu se transforma en « perdu en mer ».

L’objectif était le même ; classer 10 objets. Mais la donne avait changé, parmi les joueurs, beaucoup étaient réellement ou supposés, des navigateurs ! Selon leur talent de communication ou leur grade dans l’entreprise ils influençaient le groupe, car supposés experts ! Seulement voilà, il leur arrivait de se tromper, mais en tant qu’experts ils étaient suivis. Je rajouterai comme des bergers.


Où l’arrogance des comportements conduit à des catastrophes

Mais nous sommes loin de la crise immobilière américaine me direz-vous. Tout au contraire, les banquiers et les prêteurs immobiliers, ont appliqué le même modèle et la même démarche de contrôle des risques, prévus dans leur code de procédure, comme d’autres suivaient nos navigateurs. Il n’y aurait rien à redire si, …

Que s’est-il passé ?
Les taux d’intérêts montants ; tout emprunt à taux variable a donc été réajusté et parfois même, très fortement, pour ceux sortis des prêts à taux zéro ; c’est la règle. L’emprunteur ne pouvait-il assumer ses obligations ? Qu’importe, ce n’est pas le problème ! D’ailleurs, notre prêteur a un gage immobilier, il s’empresse de le saisir et de le faire vendre. Il se paye sur la bête. Correct, me direz-vous, et vous avez raison. Seulement voilà, l’application arrogante des règles par chaque prêteur, centré sur son seul nombril – traduisez leurs procédures - a conduit à la crise actuelle et s’est même retournée contre les prêteurs eux-mêmes. Pourquoi cette arrogance ?

Notre prêteur – en réalité une machine sans âme - a appliqué ses règles de sécurité sans discernement, sans écoute, sans prise en compte des situations particulières, ni des difficultés des débiteurs.
De plus, il a étrangement oublié qu’il n’était pas seul. Ainsi, avec un bel ensemble, tous les organismes de crédits se sont trouvés dans la même situation. Vendre les biens immobiliers saisis. Cela, au moment même où, les taux montaient et les emprunteurs solvables devenaient plus rares !

Quasiment le même jour, tous les biens gagés furent mis en vente, sans contrepartie, provoquant un déséquilibre du marché immobilier et une baisse des prix des actifs sous-jacents !

Ces actifs gagés avaient, soudain, une valeur inférieure à leur gage et nos financiers de déprécier les actifs correspondants. C’est l’actif de nos prêteurs qui s’est trouvé diminué. Comme ils avaient « titrisé » ces actifs soudain réduits, ces derniers, devaient répondre aux appels de marge de leurs partenaires, Comme ces derniers avaient eux-mêmes recours à la titrisation il s’ensuit une réaction en chaîne. Il n’était plus possible d’arrêter la machine d’autant plus que plus personne ne savait qui était le propriétaire du gage. On a appris depuis, qu’à force de se passer le bébé avec l’eau du bain, ils avaient fini par le jeter avec ! Cette situation aggrave la crise actuelle, qui est loin d’être terminée. L’arrogance et leur certitude, ont fait perdre le simple et honni bon sens.

La solution consistait à décréter un moratoire d’environ trois ans. Pendant cette période, tous les remboursements auraient été gelés en l’état et les emprunteurs auraient continué de rembourser, selon leur échéancier originel. Bien sûr, cela avait un coût pour les prêteurs, mais seulement du différentiel de taux d’intérêts et pour certains, celui de la sortie du taux zéro. Au total, cela aurait coûté les intérêts non perçus sans changement notable des valeurs d’actifs.
Les 600 milliards de dollars qui viennent d’être injectés dans l’économie et ce n’est pas fini, donnent une première estimation des dégâts ; cela est largement plus important que les seuls intérêts qui auraient été perdus avec le moratoire.
D’autant que Standards & Poor’s évalue les pertes dues à la titrisation des actifs immobiliers à 285 milliards de dollars !

Trois ans, c’est le temps théorique nécessaire pour espérer faire repartir l’économie et retrouver de la croissance. Nous n’en sommes plus là.

Les modèles, les procédures et les contrôles ont en commun avec nos pseudos navigateurs de ne croire ni à l’irrationnel ni au bon sens. Déjà, les mêmes modèles mathématiques avaient conduit à la précédente crise boursière – en proposant de vendre, en même temps, les mêmes actions et le même jour !

Des prix Nobel d’économie nous avaient mis en garde ; méfiez vous des théories rationnelles, elles ont leurs limites. Nous y sommes.

Voilà que Monsieur Ben Bernanke, le patron de la Réserve Fédérale américaine, demande aux organismes financiers de ne pas seulement rééchelonner les remboursements d’emprunts ou de renégocier les taux d’intérêts, mais de réviser à la baisse le montant de certaines dettes ! Plus radical encore ! Mais n’est-ce pas trop tard ? Je le crains.


Daniel BOERI
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur
politron
Invité





MessagePosté le: Mar Mar 18, 2008 6:11 pm    Sujet du message: Répondre en citant

Sans prétention aucune, mais une question se pose quand même au vu des dernieres évolutions: le navire de l'économie mondiale/mondialisée est-il encore en état de flotter?! Pire: où sont les canots de sauvetage?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Ce forum est verrouillé, vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    www.danielboeri.com Index du Forum -> Edito du 16 mars - L'arroseur est arrosé, mais c'est le monde qui est mouillé ! Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous pouvez poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum

Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
 
 

Forums ©